Jardins-Catastrophes

Jardins-Catastrophes

Un film de Alan Lake

Genre Expérimental
Pays Québec
Année 2015
Durée 18 min 13 s
Formats Fichiers numériques seulement
Son Stereo
Version Sans dialogue

Synopsis

Dans un jardin irréel d’une étrange beauté, tapis quelque part aux confins de la psyché humaine, des êtres se transforment au fil des saisons qui passent. À travers une chorégraphie où l’intensité se révèle souvent dans la retenue, les corps-paysages se heurtent aux intempéries, se regroupent pour mieux survivre, s’apaisent, ensemble, au creux des accalmies. Voués à une incessante métamorphose, ils deviennent les témoins sensibles du perpétuel tremblement des choses.

Thèmes


Biographie des réalisateurs

Alan Lake est interprète, chorégraphe, réalisateur et artiste en arts visuels. L’objectif de son travail est de faire cohabiter ces disciplines en un lieu commun, au service du mouvement. Pour se faire, il fonde la compagnie Alan Lake Factori(e), créant plusieurs projets scéniques tel que Là-bas, le lointain (2012) et des projets cinématographiques comme Jardins-Catastrophes (2014).



Distribution

David Rancourt, Esther Rousseau-Morin, Arielle Warnke St-Pierre, Odile-Amélie Peters

Équipe

Production

Pierre-René Bonette (Sagaworld Films)

Scénario

Alan Lake

Direction photo

François Gamache

Direction artistique

Alan Lake, Jean-Nicolas Demers

Montage Jason Arbour
Musique Simon Elmaleh

Festivals

Festival de cinéma de la Ville de Québec
Rendez-vous du cinéma québécois
Regard sur le court métrage au Saguenay
Chorescophe
Festival TransAmériques
Festival Mural