Hommes à louer

Hommes à louer

Un film de Rodrigue Jean

Genre Documentaire
Pays Québec
Année 2009
Durée 145 min
Formats DVD
Son Stereo
Version VOF, STA

Synopsis

Des jeunes travailleurs du sexe de Montréal se sont confiés pendant un an à Rodrigue Jean pour dire leurs difficultés et leur mal-être. Au fil des témoignages, le documentaire Hommes à louer dessine le portrait dérangeant d’une jeunesse sacrifiée qui cherche à survivre dans la jungle urbaine. Issus de milieux difficiles, victimes d’abus de toutes sortes, stigmatisés par une société qui, sans état d’âme, fait commerce de leurs corps, ces jeunes vivent une violence au quotidien qui les enferme, entre autres, dans la toxicomanie. Tous se débattent au jour le jour dans ce cercle vicieux, très conscients des limites de leur avenir. Loin de tout voyeurisme et de toute fausse compassion, le film accueille cette parole « hors-la-loi » et redonne une existence sociale à ces laissés-pour-compte à l’humanité bouleversante.

Thèmes


Biographie des réalisateurs

Danse, théâtre, cinéma : le réalisateur, scénariste et producteur Rodrigue Jean a une expérience artistique riche et variée. Après des études en biologie, sociologie et lettres, il se consacre à la danse avant de réaliser en 1989 un premier court métrage La déroute. À son retour d’une formation à Londres en chorégraphie et en mise en scène, il signe deux documentaires : La voix des rivières (Prix Téléfilm Canada du meilleur moyen métrage canadien au FICFA en Acadie) et La mémoire de l’eau, primé au Atlantic Film Festival d’Halifax. Suivent deux fictions qui lui valent la reconnaissance publique et critique : Full Blast (Prix spécial du Jury au Festival de Toronto en 1998) et Yellowknife (Prix du meilleur film québécois 2002 décerné par la critique). Avec L’extrême frontière (2005), il rend hommage à ses racines acadiennes en consacrant un documentaire à l’œuvre poétique de Gérald Leblanc. En 2006, le documentaire-choc Hommes à louer dresse un portrait de la prostitution masculine à Montréal. Avec Lost Song, son troisième long métrage de fiction, Rodrigue Jean a remporté le Prix du meilleur long métrage canadien 2008 au Festival de Toronto. À noter que Hommes à louer et Lost Song ont l’un et l’autre fait partie de la programmation 2008 du Festival du nouveau cinéma de Montréal. Éclectique dans ses thèmes et audacieux dans son écriture, Rodrigue Jean bâtit peu à peu une œuvre singulière. Il fait désormais partie des cinéastes incontournables qui mettent en pratique une idée ouverte et généreuse de leur art.


Distribution

Équipe

Production

Nathalie Barton, Jacques Turgeon (Informaction)

Scénario

Rodrigue Jean

Direction photo

Mathieu Laverdière

Montage Mathieu Bouchard-Malo
Son Lynne Trepanier
Musique Tim Hecker

Prix

Festival international de cinéma francophone en Acadie | 2009 | PRIX DU MEILLEUR LONG MÉTRAGE DOCUMENTAIRE


Festivals

Festival international de cinéma francophone en Acadie
63e Festival d’Avignon
Atlantic Film Festival